Taille des caractères
Mon itinéaire ERIH contient 0 document(s) >>

Big Pit Musée National de Houille


Blaenavon
Torfaen
NP4 9XP
Great Britain
Téléphone +44 (0) 2920 - 573650

Site Web >>

Présentation du sujet

Une petite localité, un grand destin : la petite ville dans le sud du Pays de Galles était jadis le fer de lance de la révolution industrielle. 200 ans durant, tout tournait autour du charbon et du fer. Une tradition qui marque le paysage, mais aussi les hommes, à tel point qu’ils ont eu envie de faire revivre le passé. Le sommet de ce voyage dans le temps, c’est la mine Big Pit, devenue le National Mining Museum of Wales. Un ascenseur à cage fait descendre les visiteurs à 90m de profondeur. D’anciens mineurs font la visite à travers les galeries et les écuries souterraines. Et ils ont beaucoup à raconter ! Ceux qui préfèrent le confort restent à la surface pour explorer le monde des mineurs dans une galerie reconstituée. On peut également visiter les bains des mineurs, une forge et la salle des machines de la mine. Une attraction à ne pas manquer : les ruines considérables de l’usine sidérurique de Blaenavon, l’une des usines les mieux conservées. A côté des fourneaux imposants, les forges des mineurs paraissent minuscules. C’est ce caractère authentique d’un paysage industriel de la première ère qui fait que Blaenavon figure au Patrimoine culturel mondial.

Son histoire

Lorsqu’en 1789 éclata à Paris la Révolution Française, on travailla à une autre sorte de révolution à Blaenavon : la Révolution industrielle ! L’année précédente, l’usine sidérurique locale fut mise en service. Ce qui était alors révolutionnaire, c’étaient les six grands fours qui ne fonctionnaient pas, comme c’était l’usage, avec la force hydraulique, mais tiraient l’énergie d’une machine à vapeur. Cet investissement devait s’avérer rentable : ce n’est qu’en 1902 que l’usine fermera. Entre-temps, au milieu du 19e s., la mine de Big Pit fut construite, également en bordure de Blaenavon. Ses infrastructures de surface furent renouvelées en 1939. En 1983, trois ans après la fin inévitable de la production de charbon, la mine rouvrit ses portes, transformée en musée. Depuis, ce ne sont plus les copains mineurs mais des visiteurs qui descendent dans la galerie principale pour se faire expliquer le fonctionnement de la mine par des mineurs locaux. On peut également visiter l’usine. Le Centre des visiteurs illustre à l’aide de divers modèles réduits le mode de fonctionnement de l’ancienne installation industrielle.
Le développement simultané de la production de charbon et de la sidérurgie était l’un des moteurs les plus importants de la Révolution industrielle. Blaenavon, et tout le sud du Pays de Galles, étaient au centre de ces bouleversements. Le résultat, c’était un nouveau mode de travail et de vie. Parmi ceux qui y contribuèrent : les mineurs et les fondeurs, mais également des garçons adolescents qui actionnaient les portes d’aérage, et des femmes qui pêchaient le minérai de fer dans les ruisseaux. Dans la localité de Blaenavon, ce passé est resté présent : la forge et la mine, l’église et les écoles, les maisons des fabriquants de fer et l’Institut des travailleurs sont l’expression vivante d’une histoire industrielle vieille de plus de 200 ans.

Horaires d´ouverture

Du mi-février au novembre:
ouvert tous les jours de 9h30 à 17h
Du décembre au début février:
ouvert après préavis
Possibilité de visite guidée;

Prestations de service

Durée de la visite, en heures 3 Heures Durée de la visite guidée, en minutes 60 Minutes Entrée Libre Accessibilité Merci de vérifier sur le site web Offres pour enfants Eléments pédagogiques, Espace à langer, Divers Restauration Restaurant, Cafétéria, Espace pour pique-nique Accueil des visiteurs Oui Boutique Oui